DU CHÂTEAU

L'histoire

Le château d’Auteuil primitif, détruit à la fin du XVIe siècle, fut abandonné par son propriétaire au profit d’un autre château voisin, mais réhabilité et fortifié à la fin du XVIe siècle et vraisemblablement parachevé au XVIIe siècle, situé sur le territoire de Berneuil-en-Bray et baptisé château d’Auteuil. De ce nouveau château, il reste l’imposante plate-forme (avec son ancien appareil en silex et chaînage en brique) entourée de douves, ainsi que les traces des fondations de l’ancien château détruit. Le château d’Auteuil fut reconstruit « presque entièrement » en 1858, quasiment à l’identique et sur les anciennes bases de l’édifice primitif. Il reprend l’appareil classique des châteaux du XVIIe siècle en brique et pierre. Le toit de l’avant-corps du logis principal a été profondément modifié à la suite d’un incendie intervenu après la seconde guerre mondiale. Quant à son vaste domaine, jardins à la française, prairies et bois de chasse, il a été démantelé au XXe siècle, entre différents propriétaires : une partie a été transformée en un haras important et le reste n’a été que peu touché, excepté le réseau hydraulique qui a été enfoui. (Extrait étude DRAC juin 2007)

Les propriétaires
successifs

Single

Dès le XVIème siècle, les seigneurs d’Auteuil ont fixé leur résidence au Château. En réalité, cette famille était de longue date présente dans notre région car en 1104, Hugues d’Auteuil et sa femme Hildegarde firent à l’abbaye Saint Quentin de Beauvais donation d’une terre à une demi-lieue d’Auteuil.

Archambault de Combauld, Comte d’Auteuil (1829-1865, mort à 35 ans), fit reconstruire le Château d’Auteuil en briques et pierres dans le style Louis XIII.Il replaça dans le nouveau château l’ameublement de l’ancien : tapisseries du XVIIème, tableaux de chasse et portraits d’ancêtres. Quatre tableaux de chasse, oeuvres du Comte Albert de Balleroy ornent toujours la salle à manger d’apparat. L’illustre famille des Comtes de Kergorlay a hérité du château d’Auteuil en 1892 du Vicomte de Combauld et y a vécu pendant près d’un siècle.

 

L’illustre famille des Comtes de Kergorlay a hérité du Château d’Auteuil en 1892 du Vicomte de Combauld et y a vécu pendant près d’un siècle. Le comte Amaury de Kergorlay (1911-1975), châtelain d’Auteuil, avait la passion des chevaux et exerça ses talents à la « Fédération des Courses ». En dehors de son activité professionnelle, son plaisir était de dessiner à la plume ou au crayon des chevaux et des scènes de chasse à courre. Familier d’un atelier de lithographie, il se lia Pol et Sabine de La Pintière www.chateaudauteuil.com Château d’Auteuil 06 98 95 51 05 ou 06 98 99 51 05 Chambres d’hôtes d’exception à 1 heure de Paris 3 d’amitié avec de grands peintres tels Carzou, Chagall, Bernard Buffet ou Yves Brayer. Ouvert à tous les arts, il vécut en gentilhomme de l’esprit et du cœur.

Nous nous sentons proches de cette famille qui se montre toujours très encourageante pour nous. Depuis le départ des Comtes de Kergorlay, différents propriétaires se sont succédés très rapidement au Château d’Auteuil. Malheureusement, ces derniers (dont un peintre et une milliardaire) n’ont pas pris un soin suffisant du Château qui s’est gravement détérioré.