Les propriétaires successifs du Château d’Auteuil

Dès le XVIème siècle, les seigneurs d’Auteuil ont fixé leur résidence au Château. En réalité, cette famille était de longue date présente dans notre région car en 1104, Hugues d’Auteuil et sa femme Hildegarde firent à l’abbaye Saint Quentin de Beauvais donation d’une terre à une demi-lieue d’Auteuil.

Archambault de Combauld, Comte d’Auteuil (1829-1865, mort à 35 ans), fit reconstruire le Château d’Auteuil en briques et pierres dans le style Louis XIII.Il replaça dans le nouveau château l’ameublement de l’ancien: tapisseries du XVIIème, tableaux de chasse et portraits d’ancêtres. Quatre tableaux de chasse, oeuvres du Comte Albert de Balleroy ornent toujours la salle à manger d’apparat. L’illustre famille des Comtes de Kergorlay a hérité du château d’Auteuil en 1892 du Vicomte de Combauld et y a vécu pendant près d’un siècle.

Le comte Amaury de Kergorlay (1911-1975), châtelain d’Auteuil, avait la passion des chevaux et exerça ses talents à la « Fédération des Courses ».En dehors de son activité professionnelle, son plaisir était de dessiner à la plume ou au crayon des chevaux et des scènes de chasse à courre. Familier d’un atelier de lithographie, il se lia d’amitié avec de grands peintres tels Carzou, Chagall, Bernard Buffet ou Yves Brayer. Ouvert à tous les arts, il vécut en gentilhomme de l’esprit et du coeur. Depuis le départ des comtes de Kergorlay, différents propriétaires se sont succédés au Château d’Auteuil dont le peintre Hiri et la milliardaire Mouna Ayoub qui souhaitait y réaliser un musée présentant son exceptionnelle garde-robe.