L’histoire

Le château d’Auteuil primitif, détruit à la fin du XVIe siècle, fut abandonné par son propriétaire au profit d’un autre château voisin, mais réhabilité et fortifié à la fin du XVIe siècle et vraisemblablement parachevé au XVIIe siècle, situé sur le territoire de Berneuil-en-Bray et baptisé château d’Auteuil.

De ce nouveau château, il reste l’imposante plate-forme (avec son ancien appareil en silex et chaînage en brique) entourée de douves, ainsi que les traces des fondations de l’ancien château détruit. Le château d’Auteuil fut reconstruit « presque entièrement » en 1858, quasiment à l’identique et sur les anciennes bases de l’édifice primitif. Il reprend l’appareil classique des châteaux du XVIIe siècle en brique et pierre.

Le toit de l’avant-corps du logis principal a été profondément modifié à la suite d’un incendie intervenu après la seconde guerre mondiale. Quant à son vaste domaine, jardins à la française, prairies et bois de chasse, il a été démantelé au XXe siècle, entre différents propriétaires : une partie a été transformée en un haras important et le reste n’a été que peu touché, excepté le réseau hydraulique qui a été enfoui. ( extrait étude DRAC juin 2007)